SIRA  à Chasse sur RhôneSIRA LOGO

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ? Filiale du groupe SARP Industries (lui-même filiale de Veolia), la société SIRA, implantée à Chasse-sur-Rhône, propose aux industriels de la région la prise en charge de leurs déchets dangereux dans des conditions optimales de sécurité et de protection de l’environnement.

Implantée en Nord Isère depuis 35 ans, SIRA compte 75 salariés et traite 90 000 tonnes de déchets industriels par an.

Diverses solutions de traitements sont proposées, qu’il s’agisse d’élimination ou de valorisation. Nous disposons globalement de 4 process :

. Le traitement des déchets liquides minéraux par détoxication et neutralisation (ex : acides de décapage, bases …)

. Le traitement des déchets liquides organiques par voie biologique (exemple : huiles solubles, eaux lessivielles …)

. Le traitement par évapo-condensation pour des liquides très chargés en matières organiques

. La centrifugation des déchets liquides hydrocarburés et la valorisation des hydrocarbures.

Nous sommes certifiés ISO 9001, 14001 et MASE.

Quelle est l’évolution de votre secteur d’activité ? Notre centre de Chasse-sur-Rhône, comme tous les centres du groupe SARP Industries, évolue en permanence, poussé par deux nécessités :

  • Adapter nos procédés aux nouveaux besoins des industriels ; en effet de nouveaux déchets sont générés régulièrement par nos clients, et chaque nouveau déchet est un défi pour nous, car il peut nécessiter l’évolution de nos technologies ou de nos procédures.
  • Anticiper les évolutions réglementaires sur nos rejets. Cela conduit à la mise en œuvre de nouvelles étapes de finition ; pour SIRA ce sont des étapes d’ultrafiltration puis de nanofiltration qui ont été déployées ces dernières années.

Et un nouveau challenge s’annonce pour les années à venir, avec des textes européens actuellement en cours de révision.

Quelles sont vos perspectives d’avenir ? Nous évoluons dans un marché aujourd’hui mature et concurrentiel. Pour notre groupe, le développement se fait aujourd’hui à l’international.

Pour SIRA, les perspectives résident dans la diversification de nos outils et de nos services, afin d’élargir notre spectre de prise en charge. Une autre piste de développement est l’exploitation d’outils de traitement in situ, chez les industriels producteurs de déchets.

Pascal FELICIANO
ADCA PHOTO RETOUCHEEDirecteur