Près de 550 entrepreneurs et personnalités étaient présents lors de l’Assemblée Générale Annuelle du MEDEF Isère le 2 juin dernier.  photo ag gattaz

Dans un premier temps, notre Assemblée Statutaire a permis de présenter l’activité et les comptes de notre organisation. Elle a confirmé la solidité de notre mouvement et notre dynamique de développement constante depuis plusieurs années. Philippe GUEYDON a présenté aux adhérents les principales actions menées tout au long de l’année 2013 et nos priorités pour 2014 :
* Accompagner le Pacte de Responsabilité
* Dupliquer localement la démarche « 1 million d’emplois »
* Contribuer au choc de simplification
* Approfondir le dialogue avec les élus locaux (Infrastructures- fiscalité)
* Préparer le renouvellement des élus CCI et des conseillers prud’hommes
* Mettre en œuvre les travaux de rénovation de nos locaux de Grenoble

Une table ronde a ouvert ensuite notre Assemblée Plénière autour du thème «Faire gagner la France». Antoine RAYMOND, Président de ARAYMOND, Laurent PONTHIEU, Exécutive vice-président de ROLLS ROYCE, Jean-François FIORINA, Directeur Adjoint de GEM et Jean-Claude LEMOINE, Directeur de l’Institut de l’Entreprenariat, ont exploré les pistes pour faire gagner la France.p^hoto ag gueydon

Pierre GATTAZ, notre invité d’honneur, a ensuite exprimé sa pensée sur le sujet. En voici quelques extraits :
« Le Pacte de responsabilité est historique pour le pays, pour les entreprises, pour les entrepreneurs que nous sommes, mais il faut qu’il devienne concret », « Nous sommes donc très inquiets sur l’atterrissage du Pacte de responsabilité (…) Pour que la confiance revienne, il faut arrêter de faire des projets et des propositions de loi antiéconomiques. Arrêtons de nous acharner sur les entreprises, sur les entrepreneurs », En revanche, « il faut s’acharner sur les dépenses publiques, sur ces 1 200 milliards. Il y a urgence à baisser et à optimiser la dépense publique. Le monde entier nous attend là-dessus »,  « La réussite du Pacte de responsabilité, c’est l’optimisation et la baisse des dépenses publiques, ce n’est pas autre chose », «Quand un pays a des patrons qui n’ont pas confiance, comment voulez-vous que ça fonctionne ? », « Tous les pays du monde qui réussissent ont fait un triple pari : celui de l’entreprise, celui de l’économie de marché et celui de la mondialisation », « la France a des atouts, des forces et nous sommes malheureux, au MEDEF, de voir que nous accumulons les mauvais indicateurs économiques : 11 % de chômage et 25 % chez les jeunes, 0 % de croissance, 95 % de dette ». Dans ce contexte, le MEDEF a décidé de se mobiliser en lançant l’opération «1 million d’emplois». «1 million d’emplois, au MEDEF on y croit et nous allons présenter, dans les prochaines semaines, les verrous qui bloquent l’emploi : fiscaux, réglementaires, environnementaux, sociaux. Ces verrous à l’emploi, je souhaite que nous puissions en discuter avec les partenaires sociaux », « si l’on s’interdit de regarder ces freins QUI aggravent l’emploi, si l’on continue comme cela, nous aurons 15 % de chômage dans trois ans »

Notamment, Pierre GATTAZ n’a pas manqué de saluer le modèle grenoblois : « Le modèle de Grenoble et de l’Isère, est un très très bon modèle », « je le connais très bien. J’ai encore trois usines en Isère et la majorité de ma recherche. Il est basé sur des chercheurs, des entrepreneurs, une fibre économique et entrepreneuriale forte, c’est très intéressant ».photo ag salle

Pour Pierre GATTAZ, ce modèle doit servir d’exemple et doit être promu : « L’une des beautés de l’écosystème grenoblois et de l’Isère, c’est justement d’avoir intégré l’économie de marché, l’entreprise – qui est la cellule de base – et la mondialisation de l’économie, car on sait très bien que les sociétés issues du tissu grenoblois ont, tout de suite, eu un rayonnement international. Ce modèle est à promouvoir (…)», « il y a ici un foisonnement d’idées basé sur la recherche fondamentale, l’innovation et l’entrepreneuriat. Je crois que ce sont les trois chaines d’une boucle vertueuse ».

Les participants ont particulièrement apprécié ce discours combatif, concret et constructif de Pierre GATTAZ pour engager rapidement le redressement de notre pays. Les échanges se sont poursuivis de façon conviviale lors d’un cocktail afin de clôturer cette soirée exceptionnelle.

Retrouvez toutes les photos de cette soirée : http://pierrejayet.com/MEDEF-ISERE-AG-2014/