Dans le cadre de la suppression du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), l’article 9 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018 a étendu, à compter du 1er janvier 2019, le champ de la réduction générale sur les bas salaires aux cotisations patronales de retraite complémentaire et d’assurance-chômage.

Néanmoins, l’article 8 du PLFSS pour 2019 revient en partie sur ce principe et reporte à compter du 1er octobre 2019 la baisse des contributions patronales d’assurance chômage. Il ajuste également la part mutualisée du taux de la cotisation AT-MP, ainsi que le taux global de la cotisation due par les caisses de congés payés au titre des contributions payées par les employeurs à ces caisses pour la prise en charge des indemnités de congés payés.