La saison d’’hiver 2017/2018 a été marquée par une météorologie particulièrement perturbée. Si les skieurs chevronnés ont eu tout leur contentement, l’absence notable d’accalmie entre décembre et mars n’a pas permis de tirer tout le parti d’un enneigement très abondant. La fréquentation s’établit 1 % au-dessus de la moyenne des 4 précédents hivers, en hausse de 5 % par rapport à l’hiver précédent (année de référence basse).

Pour Pierre Lestas, Président de Domaines Skiables de France : « Les conditions d’exploitation ont été très rudes, tout au long de la saison. Seul l’engagement et une fois encore le savoir-faire de nos équipes auront permis d’ouvrir en sécurité chaque jour des domaines skiables mis à mal par les perturbations incessantes. En dépit de nos efforts pour réduire l’aléa, la dépendance météo de notre activité reste élevée ».