L'Edito du mois

La nécessaire transformation de nos entreprises

  • Publié le : 27/02/2019
  • Source : LES AFFICHES
  • Crédits photos : LES AFFICHES

En ces temps incertains, il nous faut aller à l’essentiel. Et finalement, que sont nos entreprises ? Et je parle là en tant qu’adhérent d’un MEDEF territorial, bien loin des réflexions et actions parisiennes, de nos TPE et PME qui constituent une grande partie de l’économie de notre territoire. Des collectivités humaines, qui se retrouvent chaque jour autour d’une réalité, celle de produire et délivrer des biens ou des services pour le compte de clients. Ce travail utile et indispensable est le fruit de compétences, de collaborations et d’une fierté affirmée. Produire pour produire, travailler pour travailler, passer du temps ensemble, au sein de ces collectivités, ne suffit plus. Le « sens » est désormais présent et il faut le reconnaître, avec humilité et plaisir, les jeunes générations y sont pour beaucoup. Alors, l’entreprise doit, non pas s’adapter, mais se transformer profondément et durablement. Ni contrainte imposée, ni obligation coercitive, c’est tout le contraire qu’il faut mettre en œuvre. C’est une opportunité extraordinaire qui nous est offerte, à nous, « petits chefs d’entreprises » ou plus exactement « dirigeants grandement estimables de petites entreprises ».

 

La gouvernance, la relation à l’autre au quotidien, la hiérarchie, l’information interne, la prospective, la stratégie, l’ambiance, le vécu au bureau… Au sein de l’entreprise tout doit être réinventé afin que nos collaborateurs soient désormais HEUREUX ! Et nous aussi d’ailleurs !

 

Depuis quinze mois, nos soixante collaborateurs se sont attelés à la tâche afin d’être « heureux et performants », et cela va de pair. Ateliers de co-construction, création d’un ComOp (comité opérationnel), élaboration d’un PMT (plan moyen terme) sur les années 2018, 2019 et 2020, définition d’une centaine de GT (groupes de travail) … la boutique se transforme et c’est une petite révolution ! Chaque GT porte un sujet centré sur un métier, mais aussi sur le quotidien au bureau, la stratégie, le développement d’un nouveau service ou d’un produit innovant…

 

Quant au ComOp, ses travaux sont hebdomadaires, sa composition très ouverte. Ce n’est pas un CoDir, mais un véritable outil de gouvernance concret et pragmatique, où le « bien-être » est aussi important que le « bien faire ». Un an après son démarrage, plus des deux tiers de l’ensemble des collaborateurs des Affiches le jugent légitime, utile et performant. PERFORMANTS ! Nous y voilà. Ces mêmes collaborateurs s’estiment plus efficaces qu’auparavant, plus motivés, et très majoritairement impliqués et engagés dans la démarche de transformation de l’entreprise, pour aller vers une « entreprise heureuse et performante ». Les moments de convivialité ont vu leur nombre exploser, les échanges transversaux sur les projets se multiplient, l’ouverture vers l’extérieur s’accélère. Chacun est concerné, chacun est acteur. L’empreinte sociétale des Affiches s’exprime.

 

Alors, s’il y a bien une qualité intrinsèque au « métier » d’entrepreneur ou de dirigeant de petite ou moyenne structure, c’est bien la volonté. À chacun de lancer ou de poursuivre, ce chantier synonyme de modernité, d’humanisme et d’efficacité, pour devenir un acteur de son territoire, produisant et conjuguant développement économique et richesse humaine.

 

Dominique VERDIEL