Convaincus que l’apprentissage et l’alternance n’ont pas la place qu’ils méritent dans notre système de formation, le MEDEF et ses partenaires s’engagent pour casser les préjugés et redonner leurs lettres de noblesse à ces voies d’excellence. Tous les métiers peuvent être préparés via l’apprentissage. Devenir apprenti, c’est mettre le travail collectif, la coopération et le partage de savoirs au cœur de sa formation. Les valeurs de solidarité et de transmission sont au centre de ces filières ; valeurs ô combien précieuses dans notre société parfois trop marquée par l’individualisme. L’alternance et l’apprentissage ne sont pas qu’une solution alternative qui permet de pallier une situation d’échec scolaire.

Pour atteindre cet objectif, le MEDEF, 17 fédérations et ses partenaires, ont décidé de mener deux actions :
▪ Lancement d’une campagne numérique « les taffeurs » : 5 apprentis retenus lors d’un casting pour participer en tant qu’acteurs à un clip réalisé par Lisandro Cuxi pour changer le regard des jeunes sur l’apprentissage.
▪ Mise en place de deux outils : la plateforme Tomyjob et un baromètre sur la perception de l’apprentissage par les chefs d’entreprise.

Acteurs de l’éducation, du monde politique et du milieu économique doivent prendre leurs responsabilités en agissant de concert, pour encourager et développer l’apprentissage et l’alternance. C’est le sens des actions que mènera le MEDEF auprès de ses adhérents et des entreprises.