A l’occasion d’un Petit Déjeuner, réunissant une trentaine des adhérents du MEDEF Isère, l’APEC a exposé les nouvelles méthodes de recrutement des cadres. Avec un taux de chômage des cadres de seulement 3%, la capacité d’une entreprise à attirer des talents est devenue un sujet majeur.Recrutez autrement 15112018

Dans un premier temps, Pascale COMTOIS, consultante à l’APEC, s’est attachée à faire le point sur les différents moyens que les entreprises utilisent pour recruter. Il en ressort que l’offre d’emploi reste le plus pratiqué mais que la diversification des canaux tels que les relations, les réseaux sociaux ou encore la marque employeur est indispensable pour optimiser ses recrutements.

Par ailleurs, l’accent a été mis sur les « soft skills » (savoir-être ou compétences transversales)  qui  touchent notamment à trois dimensions essentielles de la croissance de tout être humain : l’apprentissage, la mémoire et la résolution de problèmes mais aussi un focus sur la recherche de « mad skills » (profils atypiques) plutôt que de privilégier les diplômes.

L’APEC a également largement évoqué la « marque employeur » qui permet à une entreprise de se démarquer de la concurrence et d’optimiser ses recrutements.