L’enquête TEC, à laquelle près de 6000 entreprises ont répondu, s’intéresse à la perception des entreprises vis-à-vis des évolutions de leurs métiers, des compétences attendues, ou encore de leurs besoins. Les résultats de cette enquête font ressortir les points suivants :

Les difficultés de recrutement concernent près de 8 entrepreneurs sur 10 : 78% des dirigeants interrogés considèrent qu’il est difficile pour leur établissement de recruter – et près de 23% estiment même que c’est très difficile. Ils invoquent deux principales raisons pour expliquer ces difficultés : défaut d’attractivité de certains métiers ou secteurs en raison de conditions de travail et défaut de compétences, manque de bons candidats.

Recherche de savoir être et d’agilité : Quelles sont les compétences recherchées qui font si clairement défaut ? 2/3 des dirigeants évoquent des enjeux relevant… du savoir-être : esprit d’équipe, sociabilité, motivation, autonomie, adaptabilité, ponctualité, sérieux, conscience professionnelle, fiabilité, disponibilité, dynamisme… la demande d’agilité exprimée se traduit par des attentes sur plusieurs fronts, parfois contradictoires.

Des savoir-faire : A côté de ces savoir-être, les savoir-faire demandés constituent des exigences tout aussi difficiles à satisfaire. Il s’agit en effet, dans l’idéal, de consolider les bases techniques, tout en maîtrisant les nouveaux savoirs.

En conclusion : combiner savoir être et nouveaux savoir-faire.

Disposer des résultats de l’enquête : medefisere@medef-isere.com